Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

jeudi, 14 février 2008

Pourquoi sculpter?

Note un rien philosophique aujourd'hui...

Pourquoi sculpter? Ou, pour être plus honnête, pourquoi je sculpte?

 

Par besoin d'un espace intime. Je pense que la sculpture, comme la lecture, le dessin, la couture ou d'autre hobbies, permet de créer non pas une bulle (ce qui la rendrait impénétrable à moins d'être brisée) mais un espace intérieur qui est à la fois rien qu'à soi et pourtant partageable. C'est ma définition de l'intimité et qui se démarque de la solitude.

 

Cet espace intérieur est paisible, car il n'existe que sa propre logique; quand je sculpte, impossible de faire autre chose en même temps. Je suis toute entière absorbée. Le boulot, les tracas, les pensées constantes, sont totalement impossibles.

 

Quand j'ai démarré la scuplture, j'étais en pleine dépression. Je n'avais pas envisagé cette activité comme thérapeutique et pourtant elle le fut. Je viens d'un milieu où l'on croit beaucoup à la verbalisation, aux vertus de la parole. Ce que j'ai découvert, ce sont les richesses du silence. A l'encontre de l'introspection, je suis allée vers l'expression par les mains.

Car le silence de la scuplture est orienté non vers soi, mais vers la résolution d'un problème concret, une matière qui ne se plie pas facilement à la volonté. Toute la volonté est donc nécessaire pour la faire céder. Et rien n'est jamais acquis. Quatre ans que je travaille assidûment et je progresse toujours. Ce n'est jamais facile ou naturel. La résistance est toujours là, chaque nouvelle pièce pose un nouveau défi. Et bien sûr, on choisit des défis plus ou moins ambitieux, plus ou moins paresseux en fonction de son humeur et de ses envies. Les satisfactions sont concrètes et tangibles.

14:45 Publié dans Passions | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

votre témoignage me touche; on le sent sincère. on y sent aussi l'importance que ce travail des mains sur une matière qui d'abord résiste , puis se modèle, est super important pour vous.. que c'est un vrai chemin vers le bonheur du résultat: l'oeuvre sortie à la fois de l'argile ,et de vos mains, et que vous pouvez alors "montrer" à d'autres qui à leur tour la font leur en quelque sorte en y ajoutant leur lecture, leur impression, leur contact personnel.. et voilà votre oeuvre en train de devenir plus riche encore d'humanité. Elle vous ouvre au lieu de vous enfermer, alors qu'au départ, c'est bien toute seule que vous travaillez.. et cela, c'est grâce à votre générosité, à savoir le partage sur le blog..
merci. bon travail. bonne continuation ..

Écrit par : laine | vendredi, 15 février 2008

Bravo!
Comme c'est agréable de vous lire et de voir ce travail.
Créer quelque chose, c'est être humain jusqu'au bout des doigts, c'est libérer ce qui, de fait, ne doit pas rester enfermé. S'exprimer, laisser courir l'inspiration.

Écrit par : L'Atteint Dieu | mercredi, 20 février 2008

Les commentaires sont fermés.