Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

dimanche, 27 avril 2008

Pour Laurence

Pour faire un visage, un bon départ est de démarrer d'un bloc de 10 kg d'argile. On trouve cela dans les magasins pour artistes ou de loisirs.

Le plus simple est de tracer des lignes sur le bloc. Un pour la symétrie, divise le bloc en deux dans le sens de la hauteur.

Pour la hauteur, il faut la diviser en quatre. La base est la hauteur du cou. Les trois autres parties sont: le menton (la bouche est à hauteur de la ligne), le centre du visage et le nez, et le front. Les yeux sont à la hauteur de la seconde ligne, symétriquement répartis autour du nez, séparés par la largeur d'un oeil.

A partir de là, il faut donner du volume: mettre un nez, creuser les pommettes, les yeux.  Le mieux est de se munir de photos de face, de profil, de trois quart. Mieux vaut commencer par quelqu'un qu'on ne connaît pas, pour ne pas avoir d'a priori sur le visage. En effet, nous avons tous tendance à faire ce que l'on croit et non ce que l'on voit. L'apprentissage de la sculpture est en fait l'évolution de cette tendance vers un regard plus objectif.

a0833c05cf43398988265c3bfef0d4fa.jpgLe mieux est de poser la projet de tête sur un plateau tournant.

Première étape, placer grossièrement tous les volumes. Mettre un pâté pour le nez, dessiner des yeux et une bouche et une forme de visage. Essayer que tout soit néanmoins "juste". Bonne longueur pour le nez, bonne largeur pour la bouche, bonne hauteur et arrondi du menton, bonne hauteur de front par rapport au reste du visage (le front est toujours plus haut qu'on ne le suppose!)

Tourner d'un quart de tour. Avec un couteau à terre, enlever: le creux de l'oeil, le creux entre le menton et le cou, le visage, pour laisser les pommettes saillantes. Le faire pour les deux profils. Essayer de dessiner déjà tout le profil: l'arrière de la tête et la nuque. Ne pas hésiter à couper. Cette terre servira pour les détail, ou sera utilisée une prochaine fois.

Il faut aller vers le détail progressivement. Ca ne sert à rien de s'acharner sur un oeil s'il n'est pas à la bonne place. Quand nous faisons un portrait à l'atelier, nous ne dessinons vraiment les traits qu'à la troisième séance de trois heures ! De même, il faut accepter que le chemin vers la perfection est fait d'étapes imparfaites. Si tu souhaites une oeuvre lisse, il ne faut la lisser qu'au dernier moment. C'est vraiment la touche finale.

Pour conserver d'un jour à l'autre, il faut asperger la terre (j'utilise un vaporisateur pour plante) et l'emballer dans un sac poubelle. Si c'est pour y revenir longtemps plus tard, il faut emballer dans un torchon humide et ensuite dans le sac poubelle. 

Quand la sculpture est terminée, il faut la couper avec du fil ou une fine ficelle. Le mieux est de la coucher sur un oreiller ou un coussin assez mou. Ensuite, il faut vider jusqu'à 2 cm des bords, en faisant attention à ne pas faire de trous (derrière les yeux, par exemple). On fait cela avec une mirette (voir la note sur les outils).

Ensuite, on répare la pièce à l'aide de boue. Il faut faire tremper de la terre de chute assez longtemps à l'avance dans un pot à confiture que l'on referme. On s'en sert alors comme d'une colle à carrelage. Il faut rayer les deux bords à assembler, les enduire généreusement de boue et ne pas avoir peur que cela déborde. Ensuite, racler l'excédent, en creusant un peu la couture. Puis remplir de terre de consistance normale et reconstruire la couture comme elle était avant.

 

PS: dans les bouquins repris sur le côté, il y en a un excellent sur la sculpture du visage, de Berit Hilde. C'est la référence dans tous les ateliers que je connais. 

11:30 Publié dans Passions | Lien permanent | Commentaires (3)

Commentaires

merci beaucoup très plein !... j'ai déjà le bloc. je restais un peu coincée devant sans savoir par quel bout le prendre. malheureusement, si je commence aujourd'hui, je ne pourrai continuer avant le prochain week end, donc, je vais me forcer à attendre...
je te remercie de tout coeur... si j'arrive à faire qqc d'au moins un peu correct, je te le mailerai. merci encore !

Écrit par : laurence | dimanche, 27 avril 2008

au fait, encore un truc : quand j'ai acheté l'argile, la vendeuse m'avait dit qu'il fallait évider la tête... voire la construire sur un support type tronc en bois pour l'enlever ensuite sans quoi tout casse à la cuisson... que me conseilles-tu ?

Écrit par : laurence | dimanche, 27 avril 2008

bonjour

J'ai terminér une tête de bébé en terre de provence (20 cm). je souhaite la laisser "pleine". Je l'ai mis à sécher depuis plus d'un mois. je viens de la poncer pour effacer les petites irrégularités avec du papier de verre très fin pour carrosserie.
j'aimerai que vous me donnier des conseils pour maintenant la patiner avec de leger pigment sur les levres et les yeux.
Pour moi, cette une première. j'ai commencé le modelage depuis début avril 2008.
J'ai commencé une nouvelle tête de petite fille, plus petite que ma tête de bébé.

merci encore pour vos réponses.

yvelinekaty

Écrit par : lemahieu yveline katy | samedi, 14 juin 2008

Les commentaires sont fermés.