Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

samedi, 13 septembre 2008

Vernissage

J'ai vernis ma production de peintures et celle d'Elise dans la pente du jardin.

Ca permet d'avoir une vue d'ensemble de ce que nous avons fait.

On a en tout cas pris beaucoup de plaisir. Elise aime assez qu'il y ait maintenant des toiles pour peindre, même si ce n'était pas sa première expérience. 

828f5d58db9499588a778c3dd7f4faa7.jpg

 

18:15 Publié dans Passions | Lien permanent | Commentaires (2)

Crayons aquarellisables

Pour la rentrée des classes, Lililas a offert à Elise une boîte de crayons aquarellisables. Nous avons acheté un bloc ad hoc chez Blokker.

Cet après-midi, Marine. J'ai imprimé une photo prise par mon papa lors d'un séjour à la mer avec Elise.

si vous souhaitez voir les superbes photos de mon papa.  Vous verrez que l'esprit esthétique a atteint les 5/6 de ma famille.

01fae1c6a76424e87a01ac0500dbade2.jpg

 

18:15 Publié dans Passions | Lien permanent | Commentaires (1)

vendredi, 12 septembre 2008

Des fesses d'Irina

Une toile un peu plus grande pour cette acrylique. La lumière vient de devant nous, ce qui rendait le fond noir un peu irréel. J'ai donc du "ajouter" la lumière un peu tamisée.

5ad889d2d7fa91fa50bcfc2ea868c725.jpg

 

16:57 Publié dans Passions | Lien permanent | Commentaires (3)

mercredi, 10 septembre 2008

De la banalité du mal

Petite réflexion plus personnelle aujourd'hui.

Sur l'humanité, pour de suite viser haut.

A quel point la peur peut-elle diriger des hommes qui n'ont rien de salauds à se comporter comme tels? 

Est-ce autre chose que la peur, une sorte d'instinct de préservation poussé, un esprit grégaire, qui poussent les gens du côté de la force, même brutale et absurde?

Et surtout, devant ce constat, qu'est-ce qui permet à certains de sortir du rang, d'aller à contre courant, au prix d'être écrasés à leur tour, mais un peu plus tard.

Faut-il vraiment choisir entre ramper et mourir debout? 

19:33 Publié dans Passions | Lien permanent | Commentaires (4)

mardi, 09 septembre 2008

Le Teddy bear de Lililas

Mon homme, appelez le Lililas. C'est son gentil petit nom, que ma fille lui a donné quand elle a appris à parler et qui lui est resté. Lililas a un vieil ours en peluche, tout rapé. Il sort de l'armoire où il coule une retraite heureuse quand Elise a oublié son Nono, ou qu'elle a très peur, ou qu'elle est malade. L'ours a d'ailleurs appris à Nono tous ses trucs de vieil ours. Mais même les adultes ont parfois besoin qu'on les protège, comme Lililas en ce moment.

 

3a045444a3bbf20870b10047131bef0e.jpg

 

22:00 Publié dans Passions | Lien permanent | Commentaires (0)